CONNEXION
Shoah

Par Ted

Comprendre Shoah de Claude Lanzmann n'est pas chose facile car Shoah est un film fondateur, un film qui définit son sujet et lui donne un nom. Avant ce film, l'extermination par l'Allemagne nazie des juifs durant la seconde guerre mondiale était majoritairement appelée Holocauste. Mais ce terme avait déjà un sens : il désignait les sacrifices d'animaux par le feu et apportait déjà un commentaire sur le phénomène historique qu'il était sensé désigner.

L'acte politique ordinaire

Par sathya

Un homme debout face à une tribune. Il déclame son discours préparé par un autre spécialiste. D'autres l'applaudissent.


Les articles les plus lus



Les derniers billets

Madagascar
Zafimaniry signifie : « descendants de ceux qui désirent? »

Les Zafimaniry (prononcer zafmanir), enclavés entre le pays Betsileo déboisé et le pays Tanala, où subsistent quelques forêts, ont hérité des désavantages de chacun : le froid et l?humidité. Un pays de brumes, à la limite des hauts plateaux qui forment l?échine de l?île, au Sud-Est de Madagascar.
Mais lorsque le soleil éclaire leur village, les magnifiques boiseries sculptées ainsi que l?architecture de leur maison prennent toute l?ampleur de la beauté du savoir-faire Zafimaniry et révèlent leur talent.
Détenteurs de ce merveilleux travail du bois, les Zafimaniry se transmettent cette connaissance ancestrale de génération en génération.
La forêt est leur environnement nourricier et la source de leur culture. Les divers interdits qu'on trouve encore chez eux correspondent à un respect profond de la nature et de la forêt en particulier : on se sacrifie dans le plein sens du terme avant de toucher à un arbre ou à la forêt. Il en résulte une économie de la frugalité car demeurer "Zafimaniry" conditionne l'intégrité de la forêt mais également celle des hommes qui y vivent.

Leur savoir-faire s?exprime dans la construction de leurs maisons au toit en bambou tressé, toutes assemblées selon la technique tenons et mortaises et dont les volets, les portes, les poutres et les objets du quotidien portent des motifs sculptés qui représentent des valeurs culturelles symboliques (solidarité, hospitalité, respect des ancêtres).
Ces motifs géométriques trahissent non seulement les origines austronésiennes de la communauté mais aussi les influences arabes qui imprègnent la culture malgache. Bien que le nombre de motifs soit limité, la créativité des artisans est telle qu?il n?y a pas deux pièces identiques, par combinaison de ces motifs.

Apprivoiser les esprits de la forêt

Les signes, gravés sur les portes et volets, disposés face aux quatre points cardinaux, rappellent les rayons du soleil, de l?abeille et de sa ruche qui forment la communauté idéale. Mais aussi l?oiseau qui toujours voit de loin, le serpent, discret maître des sentiers forestiers, l?araignée, la petite bête au grand territoire.
Organisés selon des combinaisons ésotériques, ces signes reflètent les croyances populaires des malgaches et les relations que ces derniers entretiennent avec le monde invisible.


Malgré les multiples efforts déployés localement par de nombreux acteurs pour améliorer des situations très difficiles, il reste encore beaucoup à faire ; parce que des populations, dans un extrême dénuement, n?ont accès ni à l?eau, ni aux soins médicaux les plus élémentaires, ni à un habitat salubre, ni à la moindre possibilité d?éducation ; parce que la culture des Zafimaniry s?éteint au fur et à mesure de la déforestation et qu?elle est le fondement même de leur existence ; parce que Madagascar est l?un des pays les plus pauvres de la planète ; 72 artistes de renom se sont engagés, dans un grand mouvement d?entraide, pour révéler au monde l?existence des sculpteurs Zafimaniry et de leurs conditions de vie. En intervenant sur les portes et volets réalisés par les les sculpteurs du village d?Antoetra ils ont donné naissance à un ensemble de 72 ?uvres uniques, surprenantes, hybrides suscitant une émotion particulière.
En faisant don de leurs ?uvres, les Artists Angels soutiennent les actions de l?ONG Des Villages et des Hommes, destinées à préserver la dignité des personnes les plus démunies.
Ces ?uvres sont exposées chez Christe's, à Paris, 9 avenue Matignon du 19 au 29 janvier 2013. Une vente caritative a lieu le 30 janvier.

posté par Melba Le 18 Décembre 2012

Un article passionnant sur la problématique des retraites, et notamment le conflit répartition / capitalisation:

http://blog.mondediplo.net/2010-10-23-Le-point-de-fusion-des-retraites

posté par simon Le 3 Novembre 2010

Paul Le Poulpe, star de la dernière coupe du monde de foot, est mort.

posté par sathya Le 26 Octobre 2010

La vision de l'informatique par Apple est vraiment
de plus en plus inquiétante...

posté par simon Le 21 Octobre 2010

Un article sur "l'acte politique ordinaire" est en cours de préparation. Rédaction à deux mains (Fabien Steichen et sathya). Cet article compte redonner de la légitimité politique à des actes ordinaires. Soyez patients !

posté par sathya Le 1 Octobre 2010

On lit de drôle de bêtises sur les blogs du monde parfois.
http://elysee.blog.lemonde.fr/2010/10/01/lallemagne-planche-de-salut-de-nicolas-sarkozy/

posté par simon Le 1 Octobre 2010

Soutenir une idée, puis son contraire, avec le même aplomb - si on peut tempêter au passage contre le "politiquement correct" et la "pensée dominante", c'est d'autant mieux. Frederic Lefebvre fait des émules un peu partout !
http://www.liberation.fr/politiques/01012292696-le-jour-ou-la-droite-a-decouvert-qu-il-n-existait-pas-de-bouclier-fiscal-en-allemagne

posté par simon Le 28 Septembre 2010